Divorce à la musulmane à viale Marconi

Chargé de démasquer un réseau terroriste dans le cadre de l’opération “Little Cairo”. Christian Mazzari, paisible interprète de l’arabe, quitte son identité sicilienne pour prendre celle d’Issa, Tunisien fraîchement débarqué à Rome. Alors qu’il goûte les joies de la colocation à douze, sa route croise celle de Sofia (en réalité Sofia). jeune mère égyptienne dont les rêves d’accomplissement se heurtent à la dévotion religieuse de son mari. Les réflexions de Sofia/Sofia sur la place ale la femme dans un monde où l’homme est à la fois “adversaire et arbitre” résonnent avec celles de Christian/Issa, aux premières loges de la précarité silencieuse et néanmoins solidaire. Et quand la belle aux airs de Sofia Loren tombe au hasard ales jours sur “le Marcello arabe”, la satire sociale prend des accents ale comédie à l’italienne roman drôle et généreux qui brocarde tant l’hypocrisie des intégrismes que celle de nos bien-pensantes sociétés occidentales.
Divorce à la musulmane à viale Marconi d’Amara Lakhous
Traduit de l’italien par Elise Gruau
Actes Sud (France) et Barzakh (Algerie) 2012