Querelle autour d’un petit cochon italianissime à San Salvario


Ce journaliste d’origine calabraise couvé à distance par sa mère a pourtant d’autres chats à fouetter : son rédacteur en chef l’a chargé d’une enquête sur l’assassinat de quatre Albanais et, faute de pistes tangibles, Enzo a décidé d’en inventer. Le voilà propulsé favori d’un supérieur qui se rêve en héros d’un Watergate à l’italienne…
Dans ce roman enlevé à l’humour caustique, Amara Lakhous dénonce la malhonnêteté de la presse populaire, plus prompte à désigner des boucs émissaires qu’à analyser des phénomènes complexes. Ce faisant, c’est de notre société contemporaine qu’il dresse le tableau, dans son absurdité, sa lâcheté et son intolérance, face auxquelles seule une certaine forme de candeur têtue semble faire le poids.